Modern technology gives us many things.

Une machine à dessaouler pour aspirer l’alcool du corps des gens ivres

0 1,028

Des scientifiques canadiens de l’université Health Network de Toronto ont trouvé un moyen de traiter l’ivresse. Ils ont inventé un dispositif d’hyperventilation qu’ils ont nommé ClearMate, qui vient littéralement aspirer l’alcool hors du corps. ClearMate a été conçu pour permettre aux gens alcoolisés d’hyperventiler en toute sécurité.

Il s’agit d’un système révolutionnaire mis au point pour traiter l’ivresse alcoolique. Lorsqu’une personne ivre expire dans cette machine, elle aspire l’alcool hors de son système, rapporte Gizmodo.

Lire aussi: L'Etrange Histoire du Logiciel Misogyne d'Amazone

Après une étude sur plusieurs volontaires sain.e.s, le dispositif s’est montré capable d’accélérer trois fois plus vite l’élimination de l’alcool présent dans l’organisme.

Habituellement, l’alcool est décomposé par le foie, mais les poumons peuvent également jouer un rôle dans l’élimination naturelle de l’alcool de notre corps. En effet, si le sang en est saturé, il peut atteindre les poumons et être réapprovisionné en oxygène frais. Une partie de cet alcool présent dans le sang est alors expirée, ainsi que du dioxyde de carbone. Ce processus peut être accéléré par l’hyperventilation, soit l’action de respirer rapidement. Or, lorsque nous hyperventilons, nous perdons également trop de dioxyde de carbone, ce qui peut nous faire perdre connaissance.

Selon l’inventeur Joseph Fisher, ClearMate a trouvé le moyen de pallier ce problème. Le patient est équipé d’un masque, qui se connecte à une réserve d’oxygène et de dioxyde de carbone. Le mélange de gaz qu’il respire provoque une hyperventilation, tandis que le dispositif lui renvoie suffisamment de dioxyde de carbone pour ne pas que le patient s’évanouisse. Il expire ainsi l’alcool sans problème.

« À chaque respiration, le dispositif est conçu pour permettre à la quantité normale de dioxyde de carbone de s’échapper et tout excès est renvoyé lors de la respiration suivante », explique Fisher. Selon Fisher, le fait que nos poumons aident à éliminer l’alcool de notre corps est connu depuis près d’un siècle, mais il ne sait pas pourquoi personne n’avait jamais pensé jusqu’à présent à tenter d’exploiter ce processus.

Source: Ulyces

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More